Accueil Réalisations Transfert de connaissances Stratégie innovante d’accompagnement à l’établissement et au transfert non apparenté d’entreprises agricoles
Partenaire financier


Stratégie innovante d’accompagnement à l’établissement et au transfert non apparenté d’entreprises agricoles

La transmission d’entreprises agricoles et l’établissement de la relève sont des enjeux préoccupants pour le Québec. La diminution importante du nombre d’entreprises agricoles au cours des dernières années (-23% en 20 ans) et le départ prochain à la retraite de bon nombre d’agriculteurs (17 436 exploitants ont 55 ans et plus) soulignent l’urgence d’aborder les enjeux liés à la pérennité des entreprises agricoles et à la vitalité des communautés rurales.

La relève agricole doit aussi faire face à d’importants défis d’établissement, dont des difficultés d’accessibilité à la terre et aux capitaux, dans un contexte où la relève agricole s’établit de plus en plus hors du cadre familial. Or, l’établissement dans un cadre non apparenté présente un haut degré de complexité engendrant des implications sur les stratégies de transfert des cédants, sur l’appariement relève cédants et sur les mesures d’accompagnement proposées.

Le projet

Le projet Stratégie innovante d’accompagnement à l’établissement et au transfert non apparenté d’entreprises agricoles consiste à étudier la pertinence d’un dispositif d’accompagnement destiné à l’établissement et au transfert agricole au sein de fermes sans relève.  Il s’agit d’un projet piloté par le Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA).

Le dispositif d’accompagnement proposé prendra la forme d’un réseau d’incubateurs implanté au sein d’entreprises agricoles existantes. Des agriculteurs désirant transférer leur entreprise (cédants) pourront adhérer au réseau afin que leur entreprise devienne un lieu d’incubation pour la relève agricole (repreneurs). Pendant une période donnée, les repreneurs pourront tester et expérimenter un projet de reprise d’entreprise ou de création d’activités dans un cadre limitant la prise de risques. Ils pourront alors acquérir des savoir faire pratiques transmis par le cédant.

Les cédants pourront quant à eux expérimenter une collaboration avec leurs repreneurs et avoir la possibilité de trouver un repreneur pour leur entreprise. Des mentors seront également déployés afin d’accompagner les cédants et les repreneurs dans le processus de transmission/reprise.

Les objectifs spécifiques au projet sont :

1- d’examiner la pertinence du dispositif d'accompagnement proposé auprès des repreneurs et des cédants potentiels;
2- d’identifier les modalités permettant le bon fonctionnement de ce dispositif d'accompagnement;
3- de déterminer des recommandations visant à assurer la pérennité d'un tel dispositif.

Le projet, d’une durée de trois ans, débutera à l’automne 2015 et se terminera à l’automne 2018.

Mandat du CLIPP

Le dispositif d’accompagnement inclura la mise en place d’une communauté de pratiques permettant le partage des expériences et des apprentissages de cédant à cédant, de cédant à repreneur, de même qu’entre participants à la recherche et professionnels du milieu agricole.

Le CLIPP agira à titre d’expert-conseil dans le démarrage et la mise sur pied de cette communauté de pratique. Également, il collaborera au transfert de nouvelles connaissances et pratiques acquises tout au long du projet.

 Les partenaires

La mise en place de ce nouveau type de réseau d’incubation et de communauté de pratiques nécessitera un éventail d’expertises pour assurer un accompagnement adéquat du cédant et de la relève. Le partenariat proposé permettra de créer une équipe de recherche multidisciplinaire composée de partenaires qui bénéficieront de l’effet de synergie engendrée par le partage des compétences et des expertises :

  • Centre d’innovation sociale en agriculture (CISA)
  • Centre de référence en agriculture et agroalimentaire du Québec (CRAAQ)
  •  Fondation de l'entrepreneurship (FDE)
  • L’Ordre des agronomes du Québec
  • La Banque Nationale
  • Pierrette Desrosiers, psychologue du travail en milieu agricole
  •  Le CLIPP

 

 

PartagerPartager ImprimerImprimer TwitterTwitter FacebookFacebook RSSRSS BlogueBlogue